À Houdan, le 20 février 2021

HOMMAGE À MICHEL MAIZOUE,  NOTRE AMI

Au nom des membres de la Confrérie Gastronomique de la Poule et du Pâté de Houdan, me voilà aujourd’hui « le Messager » pour notre ami Michel.

« Michel….

On parle souvent de « Brèves de comptoir » …ce fût, pour nous le début de notre histoire autour d’un petit café dominical et le début d’une belle amitié.

Certains matins, à 8h30, la table n’était plus assez grande, parce que tu n’avais de cesse de nous faire découvrir un Pâté de Houdan de l’une de tes connaissances ou un morceau de charcuterie glané sur un retour de marché, ton côté épicurien était bien là !

OUI, « c’est bien autour de la table que se traitent les plus belles choses de la pensée… » selon tes dires…

Parti avec quelques-uns, nous fûmes nombreux à vouloir vivre le rêve avec lequel tu nous as emportés au fur et à mesure de nos réunions.

La Confrérie, quelle belle aventure, débutée il y a  7 ans.déjà , ce dont nous sommes fiers et tristes aujourd’hui.

Tel un chef d’orchestre, tu nous as présenté ta partition, et ce groupe, né de ton idée et de ta conviction, a fini par s’accorder…

Ton esprit, ton humour et  ta persévérance ont permis de réaliser une belle harmonie pour enfin faire éclater une superbe confrérie.

Pour Houdan, petite ville de province, tu as fait renaitre de ses cendres une spécialité de Victor Tasserie, le Pâté de Houdan, une première fois primé en 1896.

L’aura de la confrérie s’est répandue au-delà de Houdan et du Pays Houdanais pour atteindre les professionnels, tels que les restaurateurs, les chefs étoilés, les charcutiers traiteurs, les boulangers pâtissiers, les fromagers, ainsi que la plupart des instances représentatives de la gastronomie Française sans oublier les critiques culinaires.

Grâce à tes qualités d’artiste et de photographe, la Confrérie a gagné ses lettres de noblesse, à la hauteur de la réputation  de la Poule de Houdan, volaille de qualité servie aux meilleures tables et illustrée par les recettes des plus grands chefs.

La Confrérie a vite été connue et reconnue par le monde des Confréries unies par une volonté commune, la défense des spécialités culinaires françaises d’une réputation universelle.

Le monde de la presse a largement participé à cette réputation ainsi qu’à la valorisation du concours du Pâté de Houdan dont la première édition fût inaugurée à la Poularde, restaurant emblématique de Houdan.

La Confrérie Gastronomique de la Poule et du Pâté de Houdan a aussi créé un évènement annuel dans notre belle cité, moment de partage, haut en couleurs et très convivial qui nous permettait de présenter ces fameuses Poules de Houdan, mondialement connues et sensibiliser les plus jeunes à la sauvegarde de ce patrimoine vivant.

Ce défilé en musique se terminait toujours par l’incontournable « verre de l’amitié ».

Ce rêve de faire revivre la Poule de Houdan et le fameux Pâté a pu être réalisé grâce au concours d’une équipe, bien sûr, mais aussi du soutien constant et sans failles de ton épouse, Sylvia, que nous tenons à remercier tout particulièrement.

Cet hommage ne serait pas complet sans nos remerciements pour toutes les invitations au voyage qui nous ont permis d’apprécier le goût des choses simples de la Vie…

Sois assuré que nous te resterons fidèles et que nous mettrons un point d’honneur à respecter ta mémoire et ton esprit de Confrérie.  

Pour tout cela, …« Chapeau bas l’artiste »    

On ne se dit pas Au revoir, mais comme tu te plaisais à le dire : 

« On reste à l’écoute de nos programmes… »

Partagez autour de vous!
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Print this page
Print